VOTE | 203 fans

Le cartel HypnoSeries a besoin de toi !
Rejoins-nous sans attendre

Télé 7 jours - Août 2009

1994-2009 Urgences : Les séries d’aujourd’hui lui doivent tout !

Grey's Anatomy ? Dr House mais aussi 24 heures chrono, les Experts, Desperate Housewives… Toutes ces séries n’auraient peut-être jamais vu le jour sans le succès d’Urgences. Enquête sur un phénomène qui a révolutionné le petit écran.

La naissance d’Urgences s’est faite aux forceps. En 1974, Michael Crichton, un ex-médecin devenu écrivain, tente en vain de placer un scénario sur son expérience d’urgentiste. Vingt ans plus tard, le script est encore jugé confus, trop long, trop sanglant. Steven Spielberg, avec qui Crichton travaille, demande au producteur John Wells de le revoir. Les grands diffuseurs n’en veulent pas. NBC dit banco ! Mais lors de la projection du pilote d’Urgences, la chaîne est à deux doigt de se rétracter : « Jargon médical, hémoglobine, jurons, caméra agitée, personnages trop nombreux… Pour moi, ce n’était pas viable, se souvient Don Ohlmeyer, directeur de la chaîne.
Or ces « tares » vont faire le succès de la série ! « Les téléspectateurs des projections-tests nous ont sauvés, résumé Anthony Edwards (Dr Mark Greene). A leurs yeux, nous montrions un reflet enfin réaliste de la médecine hospitalière. » En cinq épisodes, Urgences devient le feuilleton le plus regardé de l’année 1994. Première victime collatérale : la favorite de la rentrée, Chicago Hope (La vie à tout prix). Ecrabouillée par la petite nouvelle, qui montre le système de santé tel qu’il est : en pleine déliquescence. « A cette époque, les gens fréquentaient de plus en plus les urgences parce qu’ils n’avaient plus les moyens d’aller chez le médecin, explique Eriq La Salle (Dr Peter Benton). Alors ils s’identifient à ces patients fictifs. En plus, ils y apprenaient des notions médicales salutaires, et bien expliquées. » A la suite d’un épisode sur le cancer du col de l’utérus, les femmes affluent ainsi chez les gynécologues pour demander un dépistage. Surtout, Urgences innove. Sur le plan technique : steadycam (caméra à l’épaule, mais munie d’un stabilisateur), qui plonge dans l’action, et montage nerveux inspiré des clips sur MTV. Idem pour le récit : scénario morcelé en sous-intrigues, épisodes démarrant au milieu ou à la fin de l’histoire et thème très actuels (sida, homoparentalité, crise humanitaire au Darfour…) Quentin Tarantino, fan de la série, insistera même pour en réaliser un épisode (Maternité). En 1995, Direct aux Urgences crée l’évènement : sous l’impulsion de George Clooney, l’épisode est tourné en direct, comme du théâtre filmé. En 1998, la série rassemble presque 48 millions de téléspectateurs (contre 16 millions aujourd’hui pour la championne de l’audience, Les Experts : las Vegas).
Mais dès 1999, elle commence à pâtir du départ de stars comme George Clooney, Julianna Margulies, Anthony Edwards et Noah Wyle. Malgré les injections de sang neuf (Parminder Nagra, Angela Bassett, John Stamos), elle accuse un coup de vieux face aux Experts et à Grey’s Anatomy, son héritière la plus délurée. En 2008, Urgences ne compte plus que 9,16 millions d’inconditionnels. La voilà condamnée. « Je savais que notre service fermerait fatalement un jour, déclare John Wells ; Dès que George Clooney nous a quittés, j’ai imaginé l’épisode final : un tour de garde de 24 heures. »
L’histoire s’est terminée aux USA le 2 avril dernier. Sous les yeux, tout de même, de 23 millions de téléspectateurs américains. Mais les fans de séries médicales ne sont pas oubliés sur un brancard dans les couloirs de l’histoire de la télé. Outre les docteurs House et Mamour, une flopée d’infirmières (Hawthorne, Nurse Jackie) se relaieront bientôt à leur chevet.

 

Séquence culte
Dans l’épisode de Be still my heart (saison 6), John Carter (Noah Wyle) et Lucy Knight (Kellie Martin) sont poignardés par un désaxé (David Krumholtz, aujourd’hui dans Numb3rs).
C’était mon premier personnage de méchant, se souvient David Krumholtz, et on m’en parle encore lorsque je fais la promotion de Numb3rs ! le lendemain de la diffusion, au supermarché, six personnes m’ont dévisagé comme si j’étais un psychopathe ! On m’en voulait d’avoir attaqué « Saint Carter ».

Dans l’épisode Les Eaux de l’enfer (saison 2) Doug Ross (George Clooney) sauve un garçon de la noyade.
Après le pilote, je craignais déjà que les producteurs de films viennent nous « voler » George. En voyant cet épisode, j’ai su qu’il était devenu « une star de cinéma en attente de rôle ».

 

Elles aussi disent « merci » à Urgences !
Le succès inespéré d’Urgences sur NBC a décomplexé les diffuseurs et les producteurs aux Etats-Unis, et contribué au lancement, à la fin des années 90, de séries télévisées aux sujets et aux intrigues beaucoup plus complexes (Lost), mettant en scène des personnages dans des univers inattendus (les ménagères de Desperate Housewives). La série médicale a aussi préparé le terrain aux différentes déclinaisons des Experts en sensibilisant les téléspectateurs au jargon scientifique, et en imposant un nouveau rythme dans le montage ainsi qu’une esthétique plus proche du réel (24 heures chrono, Prison Break).

 

Quoi de neuf, docteurs ?
Urgences a brisé le tabou des séries médicales à la papa, qui bannissaient les opérations sanglantes, la souffrance et la mort des patients. Le réalisme de Nip/Tuck ou de Grey’s Anatomy s’en inspire. Quant aux médecins, jadis infaillibles, ils ont désormais fragiles, voire malades. Sans le sida de Jeanie Boulet et la tumeur du Dr Greene, le public aurait-il accepté les cancers d’Izzie dans Grey’s Anatomy et de Troy dans Nip/Tuck ? La dépendance de House au Vicodin ? Urgences fut aussi la première à montrer le traitement complexe de pathologies alors réputées honteuses, comme le sida.

 

D’Urgences à Hollywood : l’exception Clooney
A peine avait-il remisé son stéthoscope, à la fin de la saison 5, que George Clooney accedait au carré VIP d’Hollywood avec Hors d’atteinte, triller-chic de Steven Soderbergh. Quid des autres transfuges du Cook County ?
Un diagnostic commun s’impose, les retraité n’ont pas fait d’étincelles. Même s’ils mènent d’honorables carrières entre petit et grand écrans, devant ou derrière la caméra. En fait, leur notoriété reste médicalement assistée. Julianna Marglies a tourné quelques films mineurs (Des serpents dans l’avion) et s’est consacrée au théâtre. Goran Visnjic, l’autre play-boy du service, s’est commis dans des films de séries B, Hypnotic et Elektra. Anthony Edwards et Eric La Salle n’ont pas franchement explosé : quelques longs métrages pour le premier et la réalisation d’une poignée d’épisodes de séries pour le second (New York Unité Spéciale, FBI portés disparus, urgences). Quant à Noah Wyle, il alterne télé et ciné. Sans décoller. Quoique… Il vient d’être casté par Spielberg pour tenir le rôle principal d’une série inédite de science-fiction.

 

Le saviez-vous ?
- George Clooney doit toujours 5 dollars à Abraham Benrubi (alias Jerry Markovic), qui avait parié que la série serait n°1 au bout de cinq épisodes.
- Contrairement aux apparences, le bourreau des cœurs n’était pas Doug Ross, mais John Carter. En neuf ans, il a eu sept liaisons sur son lieu de travail.
- Anthony Edwards et George Clooney réclamait des prises en plus « pour le fun », rejouant des scènes sans pantalon ou en driblant un ballon de basket.
- L’infirmière Carol Hathaway devait mourir dans le pilote. Elle a été « sauvée » à la demande de Spielberg et des téléspectateurs-tests.
- Dans sa jeunesse, Scott Grimes (Dr Archie Morris) imaginait son nom au générique d’Urgences, un vœu exaucé à la saison 10.
- Goran Visnjic a baptisé lui-même son personnage, Luka Kovac, d’après le prénom de son neveu et le nom de la famille de son meilleur ami.
- Aujourd’hui encore, les gens qui croisent Laura Innes (Kerry Weaver) s’étonne qu’elle marche sans canne.
- Le studio 11 de Warner Bros, où a été tournée la série, s’appelle ER Studio (Urgences) depuis mai dernier.

Source : Télé 7 jours Août 2009

Ecrit par Milie 

Scans

Cette galerie contient 3 photos

Urgences Télé 7 jours ScansUrgences Télé 7 jours ScansUrgences Télé 7 jours Scans


Ne manque pas...

Illustration pour le sixième numéro d'HypnoMag avec Graham Patrick Martin en couverture.
HypnoMag | Découvre le numéro 6 !

Le quartier The Good Doctor ouvre ses portes sur HypnoSeries
Nouveau quartier | Vidéo d'ouverture

Activité récente

Pendu
Hier à 20:05

Saison 9
15.11.2017

Sondage
02.11.2017

Saison 8
29.10.2017

Mark Greene
29.09.2017

Troy Evans
Hier à 00:46

Abraham Benrubi
15.11.2017

Le background
14.11.2017

Stanley Tucci
13.11.2017

Epidémies
11.11.2017

Actualités
Dinah Lenney

Dinah Lenney
Aujourd'hui, l'actrice Dinah Lenney (Alias  Shirley)fête ses 61 ans! On lui souhaite un joyeux...

Leslie Bibb

Leslie Bibb
Aujourd'hui, l'actrice Leslie Bibb (Alias  Erin Harkins)fête ses 43 ans! On lui souhaite un joyeux...

George Clooney de retour dans une série!

George Clooney de retour dans une série!
George Clooney jouera dans l'adaptation télévisée de Catch 22, dont il sera également le...

Christine Harnos

Christine Harnos
Hier, l'actrice Christine Harnos (Alias Jennifer Greene)fêtait ses 51 ans! On lui souhaite un joyeux...

Stanley Tucci

Stanley Tucci
Hier, l'acteur Stanley Tucci (Alias Kevin Moretti)fêtait ses 57 ans! On lui souhaite un joyeux...

Newsletter

Les nouveautés des séries et de notre site une fois par mois dans ta boîte mail ?

Inscris-toi maintenant

Sondage
Téléchargement
Partenaires premium
HypnoPromo

choup37, Hier à 21:14

ALERTE ALERTE! Un premier extrait de l'épisode de Noel de Doctor Who a été dévoilé !

choup37, Hier à 23:22

Sondages, calendriers et jeux sur Torchwood, Doctor Who, How I met your mother, Kaamelott, Musketeers et Merlin^^

grims, Aujourd'hui à 08:36

Le quartier The Tudors vous propose un nouveau sondage !

grims, Aujourd'hui à 08:36

Et si on fêtait Thanksgiving à la cour? Drôle d'idée bien sûr ! mais essayons juste de savoir pour quoi le roi Henry remercierait ?

grims, Aujourd'hui à 08:37

Nous vous attendons nombreux

HypnoBlabla

Locksley, Hier à 22:25

Bienvenue au nouveau quartier The Good Doctor !!!

Locksley, Hier à 22:25

Félicitations Spy' et bonne inauguration !

choup37, Hier à 22:28

C'en est un de Doc, un super Doc, le premier même Il s'appelle le Docteur, il a des alias mais son nom est le Docteur^^

Barryallen, Hier à 22:31

salut

Barryallen, Hier à 22:31

vous avez vu sony tout ce que ils sont en train de faire ?

Viens chatter !